head_b

Chien-ne-s et Chat-te-s Végétalien-ne-s (Vegan)


Les chat-te-s, comme les chien-ne-s, ont la possibilité d'être Végétalien-ne-s (Vegan).

Tous les animaux (humain-e-s y compris) ont besoin de nutriments spécifiques (Acides aminés, fer, vitamines etc...), et non pas d'aliments spécifiques (courgette, carotte, riz...).

Les croquettes Végétaliennes (Vegan) adaptées au besoins nutritifs des Chien-ne-s et des Chat-te-s existent : elles sont supplémentées avec les nutriments (naturels ou synthétiques, sans utilisation d'autres animaux) dont les Chien-ne-s et Chat-te-s ont besoin.

Nous savons synthétiser les nutriments qui leur sont nécessaires (Vitamine A, Taurine, Vitamine B12 etc...) et les nourrir sans utiliser/tuer les autres animaux, depuis 1986, notamment grace à l'association "Harbingers of a New Age" qui a réussi à cette date, à mettre au point ce type d'alimentation sans meurtre ni utilisation d'autres animaux pour les Chat-te-s/Chien-ne-s.

Les études réalisées depuis ont prouvées leur efficacité nutritive autant que les croquettes carnées.

======================================

Plus d'informations :

Les recommandation de l'association "Fédération Végane" :

Article de l'association "Fédération Végane" (CHIEN) : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1241646322553246&set=gm.1121886841223760&type=3&theater

Article de l'association "Fédération Végane" (CHAT) : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1328586073859270&set=gm.1200070466738730&type=3&theater

Les croquettes Vegan posent des problèmes urinaires aux Chat-te-s ? :

"Gillen (2003) se base sur une expérience de plusieurs milliers de chats véganes pour dire que 85 à 90 % n’ont besoin d’aucune attention spécifique. Toutefois, les 10 à 15 % restants nécessitent un contrôle du pH urinaire et de la teneur en magnésium de l’alimentation."


Source (Article de l'Association "Fédération Végane") :
https://www.facebook.com/groups/veganismevivelab12/permalink/1199248136820963/?hc_location=ufi

Tester le PH dans les urines des Chat-te-s :

"Les urines félines peuvent être collectées en utilisant une litière féline en plastique non absorbante (disponible auprès des vétérinaires).

Les languettes pour mesurer le pH sont également disponibles chez les vétérinaires, et parfois dans les magasins dédiés aux animaux (ces languettes sont également recommandées pour mesurer le pH des aquariums). 


Les pH-mètres donnent les résultats les plus précis.
 
Il existe également des litières félines indiquant le pH, qui changent de couleur lorsque l’urine devient alcaline, mais cela n’est pas assez précis et ne doit être utilisé qu’en complément de méthodes plus précises."


Source (Article de l'Association "Fédération Végane") :
https://www.facebook.com/groups/veganismevivelab12/permalink/1199248136820963/?hc_location=ufi

Solutionner les problèmes urinaires (si il y en a) :

"Les risques d’alcalinisation, d’urolitiase, de syndrome urologique félin et d’infection du tractus urinaire peuvent être réduits de plusieurs manières :

1. Magnésium alimentaire

Les calculs urinaires les plus communs sont les struvites (phosphate double d’ammonium et de magnésium). Par conséquent, réduire le magnésium urinaire réduit également la formation de struvites. La teneur en magnésium des aliments est très variable :
– Ralston Purina : 0,16 % Mg sur matière sèche ;
– Puss’N Boots Tuna : 0,25 % Mg sur matière sèche ;
– Hill’s Prescription Diet : 0,07 % Mg sur matière sèche ;
– Vegecat Kibble Mix : 0,07 % Mg sur matière sèche.

2. Consommation d’eau

La concentration en sel urinaire peut également être réduite par l’augmentation de la quantité d’eau consommée et excrétée. De l’eau fraîche et propre doit toujours être à disposition. Les aliments salés qui sont mêlés à de l’alimentation humide normale peuvent stimuler la soif, de même qu’une pincée de sel, mais ce système ne doit être conduit qu’en l’absence de maladie cardiaque.

3. Acidifiants urinaires

Un pH de 7 est neutre. Un pH plus faible indique une acidité. Un pH plus élevé indique une alcalinité. Les urines des chats et des chiens sont généralement légèrement acides : entre 6,0 et 7,5. Les struvites se cristallisent à partir d’un pH de 7 ou plus. L’urine peut être acidifiée de plusieurs façons.

Les asperges, les petits pois, le riz brun, l’avoine, les lentilles, les pois chiches, le maïs, les choux de Bruxelles, le chénopode blanc (chenopodium album), la plupart des noix (sauf les amandes, la noix de coco et les noix de macadamia), les grains (pas le millet), le gluten (utilisé dans la composition de croquettes) peuvent être utilisés dans les aliments pour chats véganes et tous sont des acidifiants (Peden : 1999).

Les vitamines présentent aussi des bénéfices. La vitamine C (acide ascorbique) est un acidifiant urinaire. Les comprimés peuvent être réduits en poudre pour être utilisés (ainsi que la poudre d’acide ascorbique directement). L’Association vétérinaire britannique des petits animaux recommande un dosage de 50 à 80 mg d’acide ascorbique par kg toutes les 24 heures pour les chats et les chiens dans son manuel médicinal intitulé « Formulation pour petits animaux » (Tennant : 2003). Dans son « Livre du chat en très bonne santé », le vétérinaire Belfield (1983) recommande de 500 à 750 mg de vitamine C quotidiennement pour un chat adulte de 4,5 kg en bonne santé, et jusqu’à 1000 mg pour les grands chats de concours. Pour les chats atteints du syndrome urologique félin, il recommande de 500 à 750 mg de vitamine C le matin et 500 mg de plus le soir pendant 6 mois pour résoudre le problème : « un animal peut se bloquer encore dans les 6 semaines, mais les formations de cristaux deviennent de plus en plus petites et de plus en plus rares ». Étant donné que les tampons réduisent l’efficacité de la vitamine C, celle-ci doit être utilisée sans tampon. Si d’autres acidifiants sont également utilisés, la dose peut être réduite.

La méthionine est particulièrement efficace pour prévenir la formation de struvites. La méthionine est effectivement métabolisée en acide sulfurique, qui est un puissant acidifiant des urines. De plus, les sulfates chassent les phosphates du phosphate double d’ammonium et de magnésium, ce qui prévient la formation des struvites. L’Association vétérinaire britannique des petits animaux recommande un dosage de 200 mg pour un chat toutes les 8 heures (Tennant : 2003). Le dosage de la méthionine doit être ajusté afin de maintenir un pH de 6,5 ou moins. Peden (2004) se base sur une expérience pratique considérable indiquant qu’une dose de 1000 mg par jour pour un chat de 4,5 kg (prise à l’heure des repas) doit maintenir un pH urinaire entre 6,1 et 6,2. Il préconise de ne pas dépasser 1800 mg de méthionine par jour pour un chat de 4,5 kg, car un niveau excessif peut conduire à une acidose, avec ses pertes de calcium osseux subséquentes, ainsi qu’à des déséquilibres en électrolytes. La méthionine ne doit pas être utilisée chez les animaux jeunes ni chez ceux qui sont atteints de pathologies rénales ou hépatiques sévères.

Le bisulfate de sodium est un acidifiant urinaire particulièrement puissant. Il est ajouté au Vegecat pH. Le chlorure d’ammonium est également un acidifiant urinaire puissant, mais qui peut réduire l’appétence de la nourriture. Papich (2004) recommande un dosage de 800 mg pour un chat (soit de 1,2 à 1,5 ml de cristaux) mélangés à l’alimentation quotidiennement.

Gillen (2003) décrit trois étapes pour augmenter l’ordre de magnitude permettant de rectifier l’alcalisation urinaire lorsqu’elle est détectée :

– pour les cas mineurs, les compléments enzymatiques incluant de la méthionine, de la vitamine C et/ou des extraits de canneberge seront suffisants ; cela limite l’alcalinisation et l’inflammation urinaire tout en aidant la digestion (ce qui peut améliorer la vitalité) ;

– pour les cas modérés, Vegecat pH (enrichi en bisulfate de sodium) peut être suffisant ;

– pour les cas sévères, les comprimés de méthionine sont recommandés. » "

Source (Article de l'Association "Fédération Végane") :
https://www.facebook.com/groups/veganismevivelab12/permalink/1199248136820963/?hc_location=ufi

======================================

Autres articles :

Lien n°1 (Association PEA) : https://www.asso-pea.ch/fr/vivre-vegane/nutrition/les-chiens-et-les-chats/

Lien n°2 (Vegan Pratique) : https://vegan-pratique.fr/faq/chiens-et-chats-vegan/

Lien n°3 (Veg Ouest) : http://www.vegouest.com/chats-et-chiens-vegetaliens/

Lien n°4 (Liberation Animale) : https://liberationanimale.com/2011/04/02/des-chiens-et-des-chats-vegetariensvegetaliens/

Lien n°5 (Vege Pets - en Anglais) :
http://vegepets.info/index.html

=======================================

Véthique - Association de Vétérinaires "Éthique" : 
https://www.facebook.com/V%C3%A9thique-association-v%C3%A9t%C3%A9rinaire-1261624547265996/

==================================

Clinique Vétérinaire du Dr. Sophie Dol (Vegan) : http://www.votreveto.net/docteursophiedolparis20/

==================================

Les croquettes que j'utilise (ils ont une Gamme Chat-te et une Gamme Chien-ne) "AMI CAT" : https://www.unmondevegan.com/croquettes-chat-10kg-am-,fr,4,Ami-0628.cfm

======================================

Groupe Facebook de personnes nourrissant leur(s) chat-te-s et chien-ne-s avec des aliments Non-Spécistes (Vegan) : https://www.facebook.com/groups/329178813798232/?fref=ts

======================================

QUESTION FRÉQUENTE :

Est-ce contre nature ? :
=> Tout comme dans notre vie d'humain actuelle, rien n'est "naturel" dans la vie d'un-e chat-te ou d'un-e chien-ne.

Ilèle a été sélectionné génétiquement depuis des milliers d'années par les humain-e-s, pour être dépendant-e des humain-e-s, et n'est plus en capacité d'être autonome (Manger / Boire / Se loger) sans l'aide des humain-e-s.

De ce fait, ilèle vit dans notre maison, et se nourrit de ce qu'on lui donne à manger.
Nous sommes donc responsable de ce qu'ilèle fait, et mange, puisque c'est nous qui devons servir d'intermédiaire.

Depuis 1986, il est possible de nourrir les chien-ne-s et les chat-te-s de façon Végétalienne supplémentée et de les garder en parfaite santé.

Il n'est pas question de l'empêcher de chasser quand il est dehors sans vous (de toute façon vous ne pourrez pas l'empêcher, même si ilèle tue sans se nourrir de sa proie comme la plupart des chat-te-s).

Mais ce que vous lui donnez à manger, c'est vous qui en êtes responsables !

Un-e humain-e qui tue des animaux d'autres espèces pour en nourrir d'autres, est-ce le cycle de la vie ? La chaîne alimentaire ? La nature ? Ou est-ce juste immoral, vu qu'aujourd'hui nous pouvons épargner tout le monde (Chat-te-s / Chien-ne-s / Humain-e-s / Et autres animaux) et garder tout le monde en bonne santé ?

Arrêtons les violences évitables. Soyons Animalistes.

Tipeee Andy Smiley

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
Youtube Facebook Twitter Instagram Email
reste-informee