head_b

Être Animaliste, C'est Quoi ? (Féminisme / Antispécisme / Antiracisme / Anti-Esclavagisme...)


I ) Être Animaliste, c'est quoi ? 

Voici la définition de l'Animalisme dans le dictionnaire :

"Défense du droit des animaux d'une manière qui dépasse les considérations strictement écologiques."

À partir de cette définition, si nous la décomposons, nous pouvons comprendre :

1 ) "Animaux" (sans précision) = Tous les animaux (humain-e-s y compris) : 

Les humain-e-s sont des animaux, donc si être Animaliste c'est défendre le droit des animaux, c'est alors aussi défendre celui des animaux humains, pas seulement des autres animaux.

Donc c'est être Féministe, Anti-Spéciste, Anti-Raciste, Anti-Esclavagiste, Anti-Homophobie et contre toutes les autres oppressions que subissent les animaux (humain-e-s y compris).

Ou Allié-e de ces luttes (en fonction des privilèges que nous avons).

Article à lire concernant la différence entre une personne qui lutte et un-e allié-e de cette lutte : http://bit.ly/allie-e-des-luttes

2 ) "Défense" = Action de défendre (définition du dictionnaire) = Activisme : 

L'Animalisme c'est la "défense du droit des animaux".

Définition de "défense" dans le dictionnaire : "Action de défendre"

Donc si on défend leur droit, logiquement, on ne le bafoue pas non plus en participant à leur oppression, sinon nous ne sommes pas entrain de les défendre.

De ce fait on ne participe pas financièrement à leur oppression, donc on consomme Vegan, Bio, Zero Waste, Origine France / Commerce Équitable et toutes les prochaines avancées éthiques - puisque à ce jour, même en consommant de cette façon, ce n'est pas totalement exempt d'oppression systémique - autant qu'il nous est possible de le faire (dans les limites du possible actuel, qui du coup sont différentes pour chacun-e).

Et puisque "défendre le droit", ce n'est pas juste "ne pas participer à leur oppression", alors on ne se contente pas d'éviter de financer des produits/services qui bafouent leurs droits, mais on est également dans l'Action de Défendre : "Activiste" (organiser / participer à des Actions).

À partir de cette décomposition de la définition du dictionnaire, nous pouvons, selon moi, en conclure qu'être Animaliste c'est :
"Être un-e Activiste luttant contre toutes les oppressions faites aux animaux (humain-e-s y compris)

II ) Pourquoi ce mot est intéressant à promouvoir, selon moi ? 

A ) Dans "Animaliste" il y a la victime ("Animaux") :

Avoir la victime systémique dans le nom de la lutte permet, selon moi, de recentrer le débat sur les victimes et ce qu'elles subissent.

B ) Le terme "Animaliste" ouvre la porte à toutes les luttes spécifiques :

Comme démontré plus haut, par définition, il n'est pas possible de se dire "Animaliste" si nous défendons une classe d'opprimées (certains animaux, humain-e-s y compris) tout en participant à l'oppression d'autres classes d'opprimées (d'autres animaux, humain-e-s y compris).

De ce fait, parler d'Animalisme dans nos actions, se définir en tant qu'Animaliste, et inciter les personnes qui luttent déjà dans les luttes spécifiques à le devenir également, pourrait, selon moi, permettre de créer des lieux et des actions qui seraient "safe" pour toutes les personnes qui luttent dans d'autres luttes spécifiques habituellement.

Exemple : Il est impossible pour des Féministes Antispécistes de participer à des actions contre le Patriarcat organisées par un groupe de Féministes Spécistes qui utiliseraient des messages ou matières Spécistes dans leurs actions.

Alors que des Actions Féministes organisées par des Animalistes (qui sont par définition également Féministes ou Alliés du Féminisme) auraient l'avantage d'être non-oppressives ("safe") envers les autres victimes d'oppressions (et pourrait convenir aux activistes de toutes les autres luttes spécifiques).

Il est donc selon moi, intéressant que ce terme se répandent, accompagnée de cette définition et que nous puissions avoir de plus en plus de lieux et d'actions Animalistes pour pouvoir lutter pour chacune des luttes spécifiques tout en ayant aucune forme d'oppression interne aux luttes à chaque fois.

C ) Une lutte "globale" (Animalisme) invisibiliserait les luttes spécifiques ? :

Je pense que cela dépend de la façon dont le terme désignant cette lutte globale (Animalisme) est utilisé.

Selon moi, il serait intéressant dans nos communiqués de presse, vidéos, et nos contacts avec d'autres personnes, de nous définir "Animalistes" (et de donner la définition qui fait le lien avec toutes les luttes spécifiques) ou dire "Je suis Animaliste donc je suis (allié) Féministe / (allié-e) Antiraciste / Antispéciste etc..."

Et pour définir nos actions concernant les luttes spécifiques, on pourrait par exemple dire sur nos annonces entre activistes : "Action Antiraciste (et Animaliste)" ou "Action Antiraciste (Safe pour les Animalistes)" ou autre variantes.

III ) Conclusion : Qu'est-ce qu'être Animaliste ? 

Être Animaliste c'est combattre activement toutes les oppressions envers les animaux (humain-e-s y compris), faire avancer la lutte globale (ne pas combattre une oppression en participant à une autre), et être cohérent-e-s dans cette lutte globale pour le bien commun.

En bref, c'est être une personne bien qui lutte pour le bien de tou-te-s
(Selon les critères suivants : Altruisme, Entraide, Empathie, Courage etc...)

Tipeee Andy Smiley

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
Youtube Facebook Twitter Instagram Email
reste-informee