head_b

BOYCOTTER le MIEL et AGIR pour SAUVER les ABEILLES !


I ) Le miel est la nourriture des abeilles (sociales), pas celle des humain-e-s.

Les abeilles sociales le produisent pour elles, car elles en auront besoin l'hiver.

Elles défendront d'ailleurs férocement leur production. C'est d'ailleurs pour cela que les apicult-eurs/rices enfilent une combinaison et gazent les abeilles pour ne pas être piqué-e-s.

A savoir : Lorsqu'une abeille pique, elle meure. Donc à chaque fois qu'une abeille tente de défendre le miel qu'elle et ses congénères ont produit, elle le paye au prix de sa vie.


II ) Différence entre "abeilles solitaires", et "abeilles sociales" :




1) Les abeilles solitaires


Les abeilles solitaires sont moins regroupées et parcourent plus de distances, pollinisant alors des zones que les abeilles sociales ne visitent pas.

Elles sont essentielles pour la culture de végétaux, car leur passage sur les terres agricoles permettent la fécondation des fleurs, qui deviendront des fruits, avec le pollen qu'elles auront déposé dessus en s'y posant.

Ces abeilles ne produisent pas de miel, et chaque goutte de nectar butinée est soigneusement mélangée avec le pollen, formant de petites boules de nourriture stockées dans les cellules de leur nid (tunnel) pour les futures abeilles (oeufs, puis larves). Elles butinent assez tôt (dès le mois de mars). Elles pollinisent ainsi les premières fleurs, notamment celles des arbres fruitiers, et optimisent ainsi les futures récoltes.


2) Les abeilles sociales (dont les abeilles domestiquées)


Les abeilles sociales font le même travail de pollinisation, mais ne s'aventurent pas à plus de 5km de distance de leur ruche : lorsqu'elles partent pour butiner, elles placent une quantité suffisante de miel dans leur jabot, ce qui constituera leur ressource d'énergie vitale pour le voyage.

Elles vivent en grand nombre (en colonie) dans des ruches, et sont fragilisées par leur concentration et les risques de contamination de maladies sont accrus.

Elles sont actuellement exploitées par les humain-e-s qui se servent dans leur production de miel, qu'elles produisent normalement pour survivre pendant l'hiver, où elles se regroupent pour garder leur corps à une température au dessus de 10°C, et se nourrissent de leurs réserves de miel.

A savoir : L’enfumage (utilisée dans l'exploitation des abeilles sociales) consiste à paralyser les abeilles pendant plusieurs minutes en les enfumant avec une fumée épaisse. L’enfumage met les abeilles en état de stress extrême, et les manuels d’apiculture indiquent qu’il vaut mieux éviter son renouvellement trop fréquent car celui-ci peut provoquer des risques d’intoxication irréversible.


III ) Alternatives au miel :


- Concentré de poire

- Gelée de pissenlit

- Sirop d'Agave

- Sirop d'Érable

- Sirop de Riz


IV ) Comment sauver les abeilles ?




1) Ne pas consommer/voler leur nourriture (le miel) !


Payer pour exploiter les abeilles et voler leur nourriture ne les aidera pas.


2) Plantez des fleurs sauvages.


Si vous avez un jardin ou même un balcon, plantez des fleurs (surtout des fleurs mellifères) !

Il est également important de favoriser la biodiversité, c'est-à-dire le mélange des plantes et des fleurs. Il existe des mélanges de fleurs sauvages qui sont très bonnes pour les abeilles et qui demandent peu d’entretiens.

Faire pousser des légumes, des fruits, des herbes aromatiques aident aussi les insectes (y compris les abeilles).


3) Construire des hotels à insectes.


Lien n°1 : http://www.inspiration-maison.be/pratique-diy/fiches-maisondeco/construire-un-hotel-a-abeilles.html

Lien n°2 : https://www.sain-et-naturel.com/comment-construire-des-hotels-a-abeilles.html


4) Mangez BIO, local et de saison !


L'agriculture Non-BIO (Conventionnelle), et même certain-e-s product-eurs/rices BIO de types industriels produisent tout type de fruits et de légumes toute l’année car ils poussent sous serres et sont souvent traités avec des pesticides chimiques (sauf en BIO) et/ou des engrais chimiques pour pousser plus vite.

Les serres ne sont pas accessibles pour les abeilles, et les plantes sont polluées par les pesticides et engrais chimiques (sauf en BIO).


Tipeee Andy Smiley

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
Youtube Facebook Twitter Instagram Email
reste-informee