head_b

Acheter en Vrac (Sans Emballage) ne réduit pas forcément nos déchets (Zero Waste / Zéro Déchet).


Lorsque nous allons faire nos courses avec des Sacs en Tissu cousus chez nous (Faits-Maison) avec du tissu récupéré ou acheté d'occasion (vieux draps ou autre), et que nous sortons du magasin Bio ou du magasin de Vrac avec toutes nos courses et AUCUN emballage... 

...nous pourrions avoir tendance à nous dire : "Je n'ai produit aucun déchet !"

Malheureusement... c'est faux. :)

Pourquoi ?

 La majorité des déchets sont produits avant d'arriver dans les rayons des magasins. 

A savoir :

- La consommation de ressources et d'énergies nécessaires pour créer le produit et la production de ces énergies.

- Les matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour créer le produit, les emballages de ces matériaux, et la production de ces matériaux / consommables / emballages.

- Les emballages utilisés pour transporter le produit fini sur le lieu d'achat, et la production de ces emballages.

- La consommation d'énergie nécessaire pour transporter le produit sur le lieu d'achat, et la production de ces énergies.


Exemple : Eau, Électricité, Pesticides, Colles, Encres / Peintures / Solvants, Chutes de matériaux après découpe (Plastique, Textile, Papier, Carton...) etc...



Tous ces déchets sont indissociables de notre achat final.

Évidemment notre responsabilité vis à vis de ces choses est proportionnelle à la quantité que nous achetons, et nous ne sommes pas les seul-e-s responsables de cette production de déchets. Mais nous la finançons en partie.

 Comment faire pour réduire les déchets avant la mise en magasin ? : 

 Pour les produits Non-Alimentaires : 

Achat d'Occasion et Local (Production et Vente dans la même Région) :

 Pas de consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer un nouveau produit.
 Pas de matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour créer un nouveau produit et donc pas d'emballages de ces matériaux.
 Pas ou peu d'emballages utilisés pour transporter le produit fini sur le lieu d'achat.
 Pas ou peu de consommation d'énergie nécessaire pour transporter le produit sur le lieu d'achat.

Achat d'Occasion mais pas Local (Production et Vente dans des Régions différentes) :

 Pas de consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer un nouveau produit.
 Pas de matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour créer un nouveau produit et donc pas d'emballages de ces matériaux.
 Les emballages utilisés pour transporter le produit fini sur le lieu d'achat.
 La consommation d'énergie nécessaire pour transporter le produit sur le lieu d'achat.

Achat Neuf mais Local (Production et Vente dans la même Région ou Vente Directe Product-eurs/rices) :

❌ La consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer les produits.
 Les matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour créer les produits et les emballages de ces matériaux.
 Les emballages utilisés pour transporter le produit fini sur le lieu d'achat.
 Pas ou peu de consommation d'énergie nécessaire pour transporter le produit sur le lieu d'achat.

Achat Neuf et pas Local (Production et Vente dans des Régions différentes) :

❌ La consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer les produits.
 Les matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour créer les produits et les emballages de ces matériaux.
 Les emballages utilisés pour transporter le produit fini sur le lieu d'achat.
 La consommation d'énergie nécessaire pour transporter le produit sur le lieu d'achat.

 Que faire ? : 
Le mieux est donc d'acheter des produits d'Occasion (et si possible, un produit qui a été produit localement), puisque nous donnons une seconde vie à un produit qui n'est plus utile à la personne qui l'utilisait, et nous ne finançons pas la reproduction à neuf de ce produit (et donc pas non plus la reproduction de déchets).

 Pour les produits Alimentaires : 

Récupération d'invendus alimentaires Locaux (Culture et Récupération dans la même Région) :

 Pas de consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer un nouveau produit.
 Pas de matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour créer un nouveau produit et donc pas d'emballages de ces matériaux.
 Pas ou peu d'emballages utilisés pour transporter le produit fini sur le lieu d'achat.
 Pas ou peu de consommation d'énergie nécessaire pour transporter le produit sur le lieu d'achat.

Récupération d'invendus alimentaires Non-Locaux (Culture et Vente dans des Régions différentes) :

 Pas de consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer un nouveau produit.
 Pas de matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour créer un nouveau produit et donc pas d'emballages de ces matériaux.
 Les emballages utilisés pour transporter les produits finis dans le magasin.
 La consommation d'énergie nécessaire pour transporter les produits dans le magasin.

Achat mais Local (Production et Vente dans la même Région ou Vente Directe Product-eurs/rices) :

❌ La consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer les produits.
 Les matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour produire les aliments et les emballages de ces matériaux.
 Les emballages utilisés pour transporter les produits finis dans le magasin.
 Pas ou peu de consommation d'énergie nécessaire pour transporter le produit sur le lieu de l'achat.

Achat et pas Local (Production et Vente dans des Régions différentes) :

❌ La consommation de ressources et d'énergie nécessaire pour créer les produits.
 Les matériaux jetables et/ou consommables utilisés pour produire les aliments et les emballages de ces matériaux.
 Les emballages utilisés pour transporter les produits finis dans le magasin.
 La consommation d'énergie nécessaire pour transporter les produits dans le magasin.

 Que faire ? : 
L'idéal est donc de se mettre en lien avec des product-eurs/rices et de récupérer leurs invendus, ou de récupérer les invendus des magasins / boulangeries et autres à côté de chez vous

NB : 30% de la nourriture produite en France est jetée à la poubelle !

Et pour le reste (achats), le mieux est d'acheter des aliments cultivés dans votre région ou au plus proche, en Vente Directe si vous pouvez y aller sans trop consommer d'essence (transports en communs ou très proche de chez vous).

Ou d'acheter dans votre magasin Bio ou votre magasin de Vrac en faisant attention à la distance qu'ont parcouru les aliments que vous achetez (Région où ils ont été cultivés), et en demandant dans quels contenants le magasin les a reçus.

 Pourquoi faire attention aux contenants dans lesquels les magasins reçoivent les aliments en Vrac ? : 

Puisque nous avons rappelé que les déchets ne sont pas seulement produits au moment de l'achat, nous pouvons facilement convenir qu'un produit qui serait vendu en Vrac (Sans Emballage), pourrait être en fait davantage producteur de déchet, qu'un produit vendu Avec Emballage.

Exemple :

MARQUE A - Lentilles Bio & Locales (Cultivées dans la Même Région que l'Achat), vendues en Vrac en Magasin Bio :

 Cultivées et Vendues Localement.
 Transportées jusqu'au magasin dans des Sacs en Plastique de 10 kg, puis mises dans les bacs à Vrac. (Après avoir acheté 10kg en vrac, c'est comme si nous les avions acheté dans le sac plastique)
 Pas de déchets à l'achat (si on vient avec ses sacs à vracs durables).

MARQUE BLentilles Bio & Locales (Cultivées dans la Même Région que l'Achat), vendues Emballées dans un Sac en Papier Kraft de 10kg en Magasin Bio :

 Cultivées et Vendues Localement.
 Transportées jusqu'au magasin dans des Sacs en Papier Kraft de 10 kg.
 Pas de déchets à l'achat (si on vient avec ses sacs à vracs durables).

Si nous achetons régulièrement ces lentilles, il est préférable d'acheter le Sac en Papier Kraft de 10kg. 
(Contenant moins polluant, et des trajets Maison <=> Magasin moins réguliers).

 Que faire ? : 
L'important est donc de se renseigner sur les contenants dans lesquels les magasins reçoivent leurs aliments proposés en Vrac et comparer avec les autres aliments Emballés en Gros Volumes (Choisir le plus gros volume et/ou Matière de contenant la moins polluante).

 Conclusion : 

Ne pas avoir de déchets dans ses mains ne veut pas dire que nous n'en finançons pas directement ou indirectement.

Réduire les déchets dont nous sommes responsables est important, car la Terre ne peut faire disparaître qu'une infime partie de ce que nous produisons actuellement, et lorsque nous n'utilisons plus ce que nous avons produit, cela s'amasse avec les autres déchets déjà présents.

Et les conséquences sont déjà là : 1,5 millions d'autres animaux meurent chaque année à cause de nos déchets plastiques, signes de pollution de l'air, signes de 
pollution de l'eau, signes de réchauffement climatique...

Réduisons notre impact négatif, et organisons des actions pour obliger le système / gouvernement / entreprises à faire de même.

Des Astuces Zero Waste pour réduire ses déchets ? : http://bit.ly/zerowaste-andy

Tipeee Andy Smiley

2 commentaires:

  1. Merci pour cet article c'est vrai que le zéro déchet paraît facile .Malheureusement il y a presque toujours une partie imergé de l'iceberg dans tout les domaines/causes

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.
Youtube Facebook Twitter Instagram Email
reste-informee