head_b

Les Anti-Vegan n'existent pas. La "Végéphobie" non plus.


Les « Anti-Vegan » n'existent pas. La « Végéphobie » non plus.

Le terme « Anti-Vegan » est utilisé par certain-e-s pour désigner les humain-e-s Spécistes qui attaquent des Antispécistes, ou des Vegan (souvent sur les réseaux sociaux) et tentent, tant bien que mal, de freiner l'avancée de la lutte Antispéciste dans la société.


Le problème avec le terme « Anti-Vegan » :

Le terme Anti-Vegan, en opposition au mot « Vegan », met encore une fois en avant les humain-e-s, et oppose cellceux qui ont pris la décision d'arrêter de participer à l'oppression Spéciste (autant que faire se peut), les Vegan, et les autres qui continuent à opprimer les Personnes Spécisées* et le revendiquent, les « Anti-Vegan ».

On met alors l'emphase sur des humain-e-s qui consomment d'une certaine manière, l
es Vegan, qui ne sont d'ailleurs pas forcément politisé-e-s (militant-e-s pour des changements politiques), ni Allié-e-s des Autres Animaux dans la lutte Antispéciste, car une personne qui consomme Vegan, peut encore tout à fait être Spéciste (c'est d'ailleurs encore le cas pour beaucoup).

Avec cette terminologie (Vegan / Anti-Vegan), on invisibilise totalement les véritables victimes systémiques de ces Spécistes assumé-e-s : les Autres Animaux.

En tant qu'humain-e-s, concernant l'Oppression Spéciste, nous faisons partie de la Classe des Oppress-eurs/euses et Privilégié-e-s, et c
e ne sont pas les humain-e-s Vegan qui subissent une oppression systémique, mais bien les Personnes Spécisées*.

Qu'est-ce qu'une Oppression Systémique ? : http://bit.ly/oppression-systemique


Dès lors, qualifier les Spécistes qui s'organisent pour garder leurs privilèges oppressifs, par un autre mot qui place les Vegan en victime, c'est, selon moi, détourner l'oeil de la véritable Oppression Systémique, pour s'attarder sur des problèmes de privilégié-e-s.

Selon vous, est-ce qu'il serait pertinent de qualifier les Racistes qui s'en prendraient aux Blanc-he-s Allié-e-s de l'Anti-Racisme, d' 
« Anti-Anti-Racistes » ?

Est-ce qu'il serait pertinent de qualifier les Homophobes qui s'en prendraient aux Hétérosexuel-le-s Allié-e-s de la lutte LGBTQ+, d' « Anti-Anti-Homophobes » ?

Si la réponse est non, alors pourquoi serait-il pertinent de qualifier les humain-e-s Spécistes qui s'en prennent aux humain-e-s Antispécistes (allié-e-s des Autres Animaux), ou aux humain-e-s Vegan (boycottant-e-s de l'oppression spéciste), d' 
« Anti-Vegan » ?

Qu'est-ce qu'un-e Allié-e d'une lutte ? : http://bit.ly/allie-e-des-luttes


De même, les réflexions, discriminations, et autres que subissent les humain-e-s qui consomment Vegan et/ou luttent contre le Spécisme (Antispécistes) ne devraient pas, selon moi, avoir de nom (exemple : « Végéphobie »).
À mon sens, cela déplace le débat sur des problèmes d'oppresseurs/euses et privilégié-e-s, et de ce fait, invisibilise les réelles victimes de l'oppression systémique qui est la cause de tout ceci.

Au maximum, les Antispécistes et/ou Vegan qui subissent des agressions ou des discriminations par rapport à leur engagement, sont des Victimes Collatérales de l'oppression Spéciste. Et de ce fait, s'attarder sur leurs problèmes de privilégié-e-s, ne réglera, selon moi, pas le problème de fond : le Spécisme.
Il est la cause de leurs souffrance collatérale, mais surtout l'oppression systémique dont les Autres Animaux sont les vraies victimes, pas elleux.

Proposition : Pour différencier les Spécistes suivistes qui n'ont jamais remis en question leur rapport aux Autres Animaux et les Spécistes qui s'organisent pour garder leurs privilèges oppressifs, nous pourrions par exemple appeler les un-e-s « les Spécistes suivistes », et les autres « les Spécistes Assumé-e-s » ? (ou d'autres variantes)

*Personnes Spécisées : Les personnes qui subissent le Spécisme (les animaux ne faisant pas partie de l'espèce humaine).



Tipeee Andy Smiley

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
Youtube Facebook Twitter Instagram Email
reste-informee